Quelle différence y’a-t-il entre un écran LCD, OLED, IPS ?

0

Les écrans tactiles font désormais partie intégrante de nos vies. Cependant toutes les dalles équipant les smartphones et les tablettes ne se valent pas. Ecran IPS, LCD, TFT, OLED, Retina ou Super AMOLED, les technologies d’affichage différent. Mais que cache vraiment ces termes techniques ? Quelles sont les différences entre un écran LCD, TFT et OLED ?

Quelle technologie pour une meilleure image ?

L’achat d’un nouveau smartphone ou d’une nouvelle tablette est un enjeu financier important. Certains modèles de téléphone dépassent facilement les 1000 euros. Pour un novice ne maitrisant pas pleinement les technologies des dalles tactiles, il est bien difficile de faire son choix entre les différents mobiles exposés dans les rayons des magasins.

Avant de commencer ce comparatif, vous devez faire la différence entre définition et technologie d’affichage (LED, LCD etc…). Le premier terme représente le nombre de points affichés sur l’image visible. Pour en savoir plus, je vous invite à aller lire cet article : mieux comprendre les définitions d’écran d’un mobile Android.

LCD : TFT ou IPS

Il existe plusieurs technologies d’affichage. Chacune possède ses qualités et ses défauts. Les écrans LCD continuent de dominer le marché. Pour faire simple, les dalles LCD sont composées de plusieurs couches dans lesquelles sont placées plusieurs cristaux liquides. Lorsque ces couches sont parcourues par un courant électrique, les cristaux émettent une lumière plus ou moins intense.

On trouve plusieurs variantes d’écran LCD. La technologie TFT (matrice active) est à ce jour la plus répandue dans les dalles couleurs. Elle permet d’obtenir des temps de réponse inférieurs à 10 ms. Toutefois elle se révèle particulièrement énergivore. Sa consommation excessive de courant risque de pénaliser l’autonomie des smartphones équipés de grand écran.

La variante IPS est une évolution de la technologie TFT. Les écrans LCD équipés de ce type de perfectionnement profitent d’un angle de vision plus large. Leur consommation d’énergie est également moins importante. Mais attention, ils restent encore très chers. Voilà pourquoi ils équipent essentiellement les téléphones haut de gamme.

OLED et AMOLED

Il s’agit là du nec plus ultra en matière d’écran. Les smartphones équipés d’écran OLED, AMOLED ou Super AMOLED pour les modèles de la marque Samsung offrent la meilleure qualité d’image. Plus fines et moins énergivores, ces dalles affichent des couleurs plus vives.

Techniquement, les cristaux ont été remplacés par des diodes électroluminescentes. Et ce changement est loin d’être anodin. Alors certes la luminosité est un peu en retrait par rapport à une dalle LCD, mais les angles de vision sont plus larges et les noirs plus profonds. Les couleurs ne sont plus ternies par le rétroéclairage.

L’image est plus bien plus agréable à regarder notamment lors du visionnage de films. La différence en terme de qualité d’image saute littéralement aux yeux. Si vous êtes un fan de séries ou un gros consommateur de vidéos vous avez tout intérêt à opter pour cette technologie.

Cette technologie s’avère également meilleure pour l’autonomie des smartphones et des tablettes. L’absence d’un système de rétroéclairage permet d’effectuer de belles économies d’énergie.Particularités techniques des écrans OLED sur un smartphone Android Contrairement à la technologie LCD, lorsque l’écran affiche des images sombres, les diodes affichant des pixels noirs sont tout simplement éteintes. Voilà pourquoi il est possible d’augmenter l’autonomie d’un appareil Android avec un fond d’écran noir.

Les écrans OLED sont également plus fins et plus légers. Cela permet d’offrir une plus grande liberté dans le design des mobiles. Il faut bien l’avouer pour le moment ça ne se voit pas beaucoup. La plupart des constructeurs de smartphone continuent de sortir des produits rectangulaires. L’innovation ne se fait plus par le design.

Les inconvénients d’un écran OLED

Les écrans OLED ouvrent de nouvelles possibilités aux possesseurs de smartphone. Cette technologie comporte néanmoins quelques inconvénients. Son plus gros défaut reste sa durée de vie. Les OLED bleues peuvent fonctionner en moyenne 14 000 heures. C’est peu, surtout si on le compare à la durée de vie d’un écran LCD de télévision (entre 40 000 et 60 000 heures).

Reste également à résoudre les coûts de fabrication. Les écrans OLED sont encore très chers. Voilà pourquoi on ne le trouve que dans les smartphones haut de gamme et très haut de gamme.

Autre point noir, les risques de brûlure d’écran OLED. Rassurez-vous, l’écran de votre smartphone ne va pas prendre feu. On parle ici de dalles dont les couleurs ne s’affichent pas correctement. Ce phénomène d’usure de l’écran se matérialise par une décoloration d’une partie de l’écran ou l’apparition d’une image rémanente.

A force de toujours afficher la même couleur en permanence, les diodes ont tendance à s’user plus rapidement. Les blancs tirent vers le bleu. Pour éviter l’apparition de ce problème, certains téléphones disposent d’une option permettant de modifier régulièrement la position des images fixes comme par exemple les boutons de navigation.

Verdict : quelle technologie d’écran est la meilleure ?

Faut-il privilégier un smartphone équipé d’un écran LCD ou OLED ? Comme souvent tout est question de point de vue et de perspective. Il est difficile de se faire une idée sur la qualité d’un écran sans l’avoir essayé. L’optimisation logicielle permet de faire varier la qualité d’affichage des couleurs.

A noter toutefois que la demande en écran OLED est très forte et peu d’industriels sont aujourd’hui capables de fournir ces nouvelles dalles. De très nombreux constructeurs ont donc été obligés de renoncer à cette technologie afin d’éviter tout risque de pénurie. On trouve sur le marché des téléphones portables dernier cri bourrés de qualité avec des écrans LCD.

Ajouter un commentaire